La situation sur les algues des plages de Riviera Maya

December 1, 2015

Posted on 25 août 2015 par Anouk dans Actualités, Environnement // 26 commentaires

 

 

Photo: Alberto Otero García (Flickr).Creative Common.

 

(mise à jour le 1er décembre 2015)

 

Depuis quelques mois, de nombreux visiteurs sont revenus déçus de leur séjour de Riviera Maya. Plusieurs ont pu constater la présence accrue d’algues sargasses sur les plages situées entre Cancùn et Tulum.

La situation est telle que certains touristes songent à modifier leurs plans de voyage, afin de s’assurer de profiter d’une mer exempte d’algues.

 

Mais qu’en est-il vraiment de la situation actuelle?

Diverses espèces d’algues sont utilisées pour l’alimentation humaine, l’agriculture ou l’industrie.

Les algues sargasses sont des algues brunes. On a longtemps cru qu’elles provenaient de la mer des Sargasses, elles viendraient plutôt d’une zone au large du Brésil, selon l’avis des experts.

Il est normal qu’il y ait des algues dans les cours d’eau et les mers, et il ne s’agit pas d’un phénomène nouveau.

 

Pourquoi retrouve-t-on autant d’algues sur les plages?
 

La grande concentration des algues brunes au Mexique serait dû à un ensemble de facteurs:

  • aux mouvements des courants marins;

  • à l’augmentation des températures de la mer;

  • à l’utilisation d’engrais.

Depuis quelques mois, les algues brunes se sont accumulées sur les plages de Riviera Maya. Photo: Sandra (Flickr).

 

Quelles sont les conséquences de la présence d’algues brunes?

Pour les touristes, les odeurs nauséabondes qui se dégagent des algues peuvent rebuter les baigneurs qui souhaitent profiter de la plage.  Sans compter qu’il n’est pas très agréable de se baigner parmi ces végétaux.

Cela dit, il n’a pas été démontré que les algues pouvaient être toxiques, du moins pas à court terme. Elles ne piquent pas non plus. Jusqu’à ce jour, il n’y a pas eu de cas d’allergies ou de malaises provoqués par les algues chez l’humain.

Cela dit, à long terme l’hydrogène sulfuré, un gaz dégagé par les algues des  sargasses en décomposition, peut être nocif chez l’humain. Il pourrait avoir un impact négatif chez les habitants vivant ou travaillant quotidiennement à proximité des plages envahies par les algues.

La faune aquatique, comme les tortues, pourrait aussi être menacée par la présence accrue d’algues.

Quels sont les secteurs touchés?

Toute la côte est du Mexique (Cancun, Playa del Carmen, Tulum) serait touchée, à divers degrés, par le phénomène.

 

Que font les autorités pour régler le problèmes des algues sur les plages?

Le gouvernement mexicain a annoncé en juillet un investissement de 9,1 millions et l’embauche de 4500 employés temporaires pour ramasser les algues qui jonchent les plages. Des efforts sont déployés pour atténuer autant que possible les inconvénients causés par la présence des algues. Plus de 19 tonnes ont été ramassées par les autorités jusqu’à maintenant.

Cela dit, le résultat du ramassage peut varier d’un endroit à l’autre, et certaines zones sont très touchées.

Le 4 septembre 2015, les médias mexicains ont publié que Playa del Carmen devrait avoir un système de rétention des alguesavant leur arrivée sur les plages. Le système a été testé à Cancún et les résultats sont positifs. Le projet sera implanté d’ici la fin du mois.

Est-ce qu’il est recommandé d’aller dans la Riviera Maya?

Bien sûr! La présence d’algues ne devrait pas vous empêcher de voyager au Mexique. Par contre, si vous prévoyez faire beaucoup de plage, vous pourriez vouloir choisir une région moins touchée par les algues sargasses.

Selon les différents témoignages reçus, ces endroits seraient assez bien épargnés:

  • Isla Mujeres

  • Holbox

  • île de Cozumel

  • Isla Contoy

  • Sian Ka’an

  • les parcs X-Caret et Xel-Hà.  

On y trouve des algues par endroits, mais en quantité beaucoup moindre.

mise à jour 1er décembre 2015

Selon les commentaires de voyageurs étant revenus de voyage en octobre et novembre 2015, l’accumulation d’algues sur les plages aurait beaucoup diminuée, voir presqu’éliminée par endroits.

Pour Cancùn: la partie dans les environs des hôtels Riu Palace Las Americas, Dreams, Fiesta Villas, serait très belle et nettoyée, très peu d’algues s’y trouvent. Le reste de la zone hôtelière serait très bien nettoyée aussi.

 

Pour Playa del Carmen, incluant Playacar, les plages sont belles et l’eau est limpide. Cela dit, un voyageur ayant voyagé à la mi-octobre aurait été déçu de voir des amas d’algues dans les eaux devant l’hôtel The Reef Playacar.

 

Paamul et Puerto Aventuras seraient un peu plus touchés encore par le phénomène.

Ces constatations sont à prendre avec précaution.

 

La situation évolue constamment, et il est recommandé d’être patient: même avec le travail acharné des Mexicains, il est possible que des algues se trouvent à certains endroits. Il est d’ailleurs impossible d’enlever les algues qui se trouvent dans les eaux, seules celles qui sont sur le sable peuvent être enlevées.

Il faut noter que le phénomène ne touche pas seulement le Mexique, mais aussi plusieurs pays situés dans les Caraïbes.

 

Alors quoi faire?

  • Être tolérant. Les autorités travaillent présentement à nettoyer les plages (mise-à-jour: une très bonne partie des algues a été enlevée);

  • Choisir une destination moins touchée par la présence des algues (voir ci-haut);

  • La côte ouest du Mexique est épargnée; c’est peut-être le temps de découvrir une autre partie du pays;

  • Pratiquer des activités telles que: nager dans des cénotes, découvrir des sites archéologiques et des parcs;

  • Visiter une ville coloniale, comme Mérida;

  • Plusieurs hôtels ont des piscines sur le toit. Avec l’achat d’une consommation, vous aurez accès à une belle vue sur la mer et la ville, tout en étant au frais.

Vous partez bientôt en voyage et le phénomène des algues sargasse vous inquiète? Vous pouvez observer en temps réel les plages mexicaines grâce à des webcams qui diffusent les images sur l’internet.

Sachez que la surabondance des algues sur les plages de Riviera Maya est un phénomène temporaire, qui finira par se résorber avec le temps. Il n’y a pas lieu de paniquer, ni de rejeter la faute sur les hôteliers ou les agences de voyage.

Êtes-vous allé récemment au Mexique? Avez-vous été témoins de la présence d’algues brunes?

 

 

 

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts