SkyGreece : l’OPC présente les recours possibles

August 31, 2015

« En faisant affaire avec une agence de voyages titulaire d’un permis du Québec, les consommateurs s’assurent, en cas de problème, de pouvoir bénéficier des protections financières que procurent le FICAV et le cautionnement, ainsi que des mécanismes d’indemnisation encadrés par l’Office ».

Voici ce que rappelle l’OPC dans un communiqué émis suite à la fin, pour le moment temporaire, des activités de SkyGreece.

 

Un conseil qui prend tout son sens dans cette affaire car ne pourront être éligibles à un remboursement par le FICAV , que les clients qui sont passés au préalable par une agence du Québec.

 

À la suite de l’annonce par le transporteur aérien SkyGreece de la cessation de ses activités pour une durée indéterminée, l'Office de la protection du consommateur fournit des renseignements utiles aux consommateurs qui voyagent ou qui planifiaient voyager avec cette compagnie :

Communiquez avec votre agence de voyages

 

Dans tous les cas, la première chose à faire est de communiquer avec votre agence de voyages. Il est probable qu’elle se charge de vous trouver une place sur un autre vol et, au besoin, une chambre d’hôtel.

Remboursement du Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages

Pour les clients qui doivent débourser une somme d’argent pour obtenir un billet de remplacement, un remboursement du fonds est possible s’ils se sont procurés leur billet d’avion initial auprès d'un agent de voyages titulaire d'un permis du Québec.

 

Pour ceux qui ont acheté un billet d'avion directement auprès de SkyGreece, le fonds les protège pas.

S’ils sont à l’étranger ou que le départ est prévu dans les prochains jours, le fonds les remboursera le coût d’un billet d’avion équivalent (de la même classe) et des frais de subsistances raisonnables comme l’hébergement et les repas, avant le vol de remplacement.

 

Un agent, qui a préféré garder l'anonymat, recommande toutefois de faire attention sur ce point.

« Oui, les frais de subsistances en attendant un vol de substitution, comme l’hébergement ou les repas, sont remboursés dans le cas de l’achat d’un forfait au préalable. Pour un vol sec, il ne faut pas que le client s’attende à un retour sur les dépenses engagées sur place. Or, SkyGreece ne vendait pas de forfaits », nous a-t-il expliqué.

 

Le conseiller précise aussi que dans le cas où un client se trouverait dans une île, par exemple Santorin, et qu’il devait prendre un vol Santorin-Athènes, puis Athènes-Montréal sur SkyGreece, le même jour, alors les frais éventuels engagés pour le changement de billet pour Santorin-Athènes pour concorder avec le vol de remplacement vers le Canada seront pris en charge par l’OPC.

 

« Par contre, les agents de voyages ne doivent pas s’attendre à voir les frais de service facturés aux clients remboursés. Cela pourra peut-être créer des tensions entre notre client que l’on chargera 1040 $ pour son billet alors que l’OPC n’en remboursera que 1000 par exemple », a partagé  notre interlocuteur.

Quant à la situation où le départ est prévu ultérieurement, le fonds pourrait aussi rembourser. Il faut communiquer également avec l’agence de voyages pour s’informer des modalités.

« J’ai essayé de savoir ce que voulait dire ultérieurement, s’il y avait un délai à respecter. Mais je n’ai pas eu de précision à ce sujet », a conclu l'agent.

 

Demande de remboursement

Afin de faciliter la tâche des consommateurs et des agents de voyages, l’Office vient de nommer

André Champagne, de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, comme gestionnaire des réclamations liées à SkyGreece.

 

Il a aussi le mandat de traiter directement avec les voyageurs concernés et de collaborer avec les agences de voyages du Québec pour faciliter le retour des voyageurs qui sont à l’étranger. Si vous êtes touchés par cette situation, vous êtes invités à communiquer avec le responsable par téléphone au 1 855 335-9311 ou encore à visiter le www.raymondchabot.com/dossiers-publics/skygreece-airlines/ pour connaître les modalités de remboursement. Il est aussi possible de remplir le formulaire de réclamations disponible sur le site Web de l’Office (opc.gouv.qc.ca).

 

Pour les voyageurs qui n’ont pas fait affaire avec un agent de voyage du Québec

Pour les clients n’ayant pas acheté un billet d’avion auprès d’une agence de voyages titulaire d’un permis du Québec, il est conseillé d’appeler à l’Office, qui informera des autres recours possibles.

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts